Obamacare, un plan social pour soigner les plus nécessiteux

L'assurance santé aux USA

La santé coûte particulièrement chère aux Etats-Unis, sans doute la plus onéreuse par rapport à de nombreux pays dans le monde. Selon les statistiques en effet, elle représenterait plus de 16% des dépenses mensuelles d'un foyer américain moyen, et figurerait parmi les premières causes d'endettement et d'insolvabilité aux USA.

Voilà pourquoi, il est recommandé, même aux touristes venant avec une autorisation ESTA, de souscrire une assurance santé lors de leur passage au pays de l'oncle Sam. Il fait partie des formalités à remplir, car en cas de maladies ou d'hospitalisation, la facture peut très vite être salée.

Vous prévoyez de partir pour les Etats-Unis ? Découvrez comment fonctionne l'assurance maladie aux USA!

Obamacare

Le président Américain a lancé son programme de protection sociale en 2010: Obamacare. Un système de santé coûteux, sans aucune prise en charge !

Il est important que vous sachiez que le système de santé américain est très différent de celui en France. Si on y trouve bel et bien une Sécurité Sociale, celle-ci n'a pas pour rôle de prendre en charge les frais médicaux des américains, mais plutôt de verser leurs allocations de retraite. Autrement dit, il n'y a pas d'assurance maladie aux USA !

Le financement du gouvernement

Bien entendu, le gouvernement américain apporte son aide, mais ce financement est octroyé sous certaines conditions et ne concerne qu'une partie minoritaire du grand public :

- les seniors (âgés de plus de 65 ans) ainsi que les personnes handicapées qui bénéficient du programme « Medicare »
- les familles avec enfants en grande difficulté financière qui bénéficient du programme « Medicaid ».
- En dehors de ces catégories de personne, le financement dans le domaine de la santé est quasiment inexistant.

Le financement privé

Si vous souhaitez être couvert pour vos dépenses de santé, comme tous les résidents au pays, vous devrez souscrire une assurance santé « privée ». Fonctionnant comme les mutuelles santé, vous devrez verser des cotisations mensuelles dont la valeur dépend des risques de santé que vous souhaitez assurer, pour bénéficier d'une prise en charge en cas de maladies.

Cette initiative n'étant pas obligatoire, contrairement à l'Assurance Maladie française, vous pourrez également vivre aux Etats-Unis sans aucune assurance santé. Mais c'est à vos risques et périls ! En cas de problème de santé, grave ou non, vous devrez payer la totalité des frais médicaux de votre poche.

Le financement de l'employeur

Si vous venez aux Etats-Unis dans le cadre d'un stage ou d'un emploi, vous pouvez demander à l'entreprise qui vous a embauchée ou à votre sponsor d'intégrer « l'assurance médicale » dans vos prérogatives. Mais bien entendu, il n'est pas obligé d'accepter, aussi, avant d'accepter un poste sur le territoire américain, n'oubliez pas de prendre ce critère particulier en compte.

Les plans de santé possibles aux USA

Vous l'aurez compris, vous avez intérêt à être médicalement assuré aux Etats-Unis. Notez donc que vous aurez le choix entre trois plans de santé : les PPO, les HMO et les II.

1. Les PPO ou Preferred Providers Organizations

Les PPO sont des compagnies d'assurance privées qui proposent aux salariés une couverture médicale par le biais de leur société. Autrement dit, la cotisation mensuelle sera supportée par cette dernière qui la versera dans un « Compte Epargne Santé » défiscalisé.

Fonctionnant comme les « mutuelles collectives d'entreprise », très courantes en France, les PPO prennent en charge les frais médicaux, les frais de consultation et les frais d'hospitalisation de leurs adhérents. Et ce, à la condition qu'ils aient été occasionnés par les professionnels de la santé et les établissements hospitaliers qu'ils auront préalablement définis et avec qui ils travaillent en étroite collaboration.

2. Les HMO ou Health Maintenance Organizations

Les HMO ou Organisation pour le Maintien de la Santé sont des entités proposant à la fois des services d'assurance et de soins médicaux. Autrement dit, en souscrivant à cette compagnie d'assurance, en contrepartie d'une participation forfaitaire, vous pourrez bénéficier d'une prestation complète de soins en cas de maladie.

Vous pourrez alors vous faire soigner par les professionnels de santé de l'organisation, mais également par d'autres spécialistes rémunérés à l'acte. Pouvant traiter d'autres patients en dehors des cotisants, ils doivent néanmoins figurer dans la liste des professionnels agréés par la HMO.

3. Les II ou Indemnity Insurances

Sans aucun doute les plus chères, les Indemnity Insurances sont des compagnies d'assurance indépendante, c'est-à-dire qui ne dépendent d'aucune société ou organisation. Elles se basent ainsi sur un système de prévoyance assez simple : les assurés membres cotiseront selon les risques qu'ils souhaitent couvrir. Plus ils seront importants, plus la cotisation sera conséquente.

Quelle assurance santé choisir ?

PPO, HMO ou II ? Pour bien choisir, basez-vous sur vos besoins, sur les risques réels que vous encourrez et bien entendu, sur votre budget. N'hésitez pas à vous renseigner auprès du consulat avant votre départ et à simuler votre adhésion en ligne à votre arrivée. Comparer les différentes prestations dont vous bénéficierez et les frais que vous aurez à payer vous permettra de faire quelques économies.

Par ailleurs, pour minimiser les risques de maladie en pays étrangers, effectuez un bilan de santé complet avant votre départ et veillez à ce que tous vos vaccins soient à jour. Si, pour une raison ou pour une autre, vous devrez suivre un traitement de longue durée, n'hésitez pas à emporter tous vos médicaments avec vous. Cela vous évitera d'en acheter aux Etats-Unis en cas de besoin.

Prenez également en note les médecins francophones qui résident et travaillent aux USA.

Remarque

Si votre budget ne vous permet pas de souscrire une assurance maladie en bonne et due forme, il y a une dernière alternative : l'inscription à une Université en tant qu'étudiant. Ce statut vous permet en effet de bénéficier d'une couverture médicale de type HMO.

Notez néanmoins que cette prise en charge n'est pas complète : les soins ne sont remboursés qu'à hauteur de 80% et les frais hospitaliers sont plafonnés. Mais avouez également qu'en échange de cours hebdomadaire sur la matière de votre choix, une telle offre ne se refuse pas !

Quelques définitions pour mieux vous repérer…

Pour vous aider à mieux comprendre le système de santé américain, voici quelques jargons souvent utilisés dans ce domaine :

- Copay : équivalent du « ticket modérateur » en France, c'est la somme restant due après la prise en charge de votre assurance
- Out of pocket maximum : c'est le plafond maximum que vous aurez à payer
- Deductible: c'est la franchise, c'est-à-dire le montant à partir duquel votre assurance devra rembourser
- Coverage & Exclusions : c'est la liste des risques couverts et non-couverts par votre assurance.

Ne pas confondre la carte de sécurité sociale et couverture sociale

Même si vous devrez obligatoirement le demander à votre arrivée, le numéro de sécurité sociale (ESC015) américain n’a rien à voir avec l’éventuelle prise en charge de vos frais de santé. Ce numéro a un rôle d’identification.