Quel document légal pour louer ou posséder une voiture aux USA ?

Permis de conduire Americain

Pour tout séjour de moins de trois mois, le permis de conduire français suffit amplement pour circuler aux États-Unis. C’est donc le cas si vous venez visiter les USA muni d’un document ESTA. Au-delà, vous aurez besoin d’un permis de conduire international pour louer une voiture.

Notez cependant que celui-ci ne sera valable que pendant un an. Autrement dit, si vous comptez séjourner aux USA pendant plus d’un an, dans le cadre de vos études ou de votre travail ; ou si vous comptez vous y installer définitivement, vous devez passer le permis de conduire américain.

Pourquoi passer votre permis de conduire américain ?

Bien plus qu’un document administratif justifiant votre droit et votre aptitude à circuler en voiture, compte tenu des distances à parcourir aux États-Unis, le permis de conduire est « la pièce d’identité » de référence outre-Atlantique. Si votre projet est de vous installer sur une longue période, passer votre permis de conduire américain vous octroiera de nombreux avantages. En plus du droit de circuler partout, vous aurez, par exemple, la possibilité d’acheter votre propre voiture et de l’assurer sur le sol américain à un prix réduit.

En l’absence d’un permis américain en effet, certains assureurs vous font payer le double.

Comment obtenir le permis de conduire américain ?

Ayant ses propres spécificités, chaque État dispose également de ses propres codes routiers et adopte donc des critères d’obtention de permis différents. Pour en savoir plus sur les conditions adoptées là où vous résidez, renseignez-vous auprès du DMV (Departement of Motor Vehicles) de votre ville. Quel que soit l’État néanmoins, pour obtenir votre permis de conduire américain, vous aurez à passer deux épreuves : le test théorique et le test de conduite pratique.

1. Le Written Test : le Code de la route

Pour passer le test, commencez par contacter votre DMV par téléphone ou par Internet pour un rendez-vous. Bien que cette étape ne soit pas obligatoire, cela vous évitera une longue file d’attente, car soyez certain, vous ne serez pas le seul à attendre votre tour.

Une fois que vous aurez rempli le formulaire d’inscription et payé les frais d’usage [entre 20 à 35 $ pour les deux épreuves], après un test de vision et une prise de photo, vous devrez répondre à un QCM de 36 questions. Pour le réussir, vous ne devrez pas faire plus de six fautes. Si vous le réussissez, vous obtiendrez un permis provisoire et vous pourrez alors prendre rendez-vous pour le « Drive test ».

2. Le Drive Test

Le test de conduite ne se fera pas obligatoirement dans une auto-école, quoiqu’on vous demandera certainement d’y passer pour visionner des vidéos sur la sécurité routière. Vous pourrez le passer avec votre propre voiture, un véhicule emprunté ou loué, à cette seule condition : la voiture doit être assurée.

Si vous réussissez cette épreuve, vous obtiendrez alors une « Carte bleue » en guise d’attestation. Selon l’État, vous recevrez votre « Driver’s Licence » à l’instant même ou dans un délai d’un mois après le test.

Quelques conseils avant de passer le cap ou permis de conduire aux États Unis

Dans la mesure où le Code de la route outre-Atlantique peut être très différent de celui en France, prenez le temps de l’étudier en profondeur, voire de l’apprendre avant de passer votre test. Vous pourrez vous le procurer gratuitement sur Internet ou dans le DMV de votre ville.

Il est tout à fait possible de passer le test en français, toutefois, sachez que le code est en anglais. Par conséquent, les tests dans cette même langue seront plus faciles à comprendre. En choisissant votre langue, vous pourrez tomber sur une traduction hasardeuse qui ne pourra que vous induire en erreur dans vos réponses.

Les documents à fournir pour passer votre permis de conduire américain

Pour passer votre permis aux États-Unis, vous devrez présenter les documents suivants :

— Un justificatif de domicile [facture d’électricité par exemple]
— Un justificatif d’assurance de votre véhicule
— Votre passeport et votre visa
— Votre permis de conduire français
— Votre numéro de sécurité sociale
— Le formulaire I-94 que l’on vous a remis au moment de votre arrivée aux USA

Échangez votre document français contre un document valable aux USA

Un accord de réciprocité entre la France et certains États américains permet l’échange d’un permis de conduire français contre un permis de conduire local.

Si vous résidez dans l’un de ces États, renseignez-vous auprès des DMV pour les formalités. En règle générale, une fois les procédures engagées, le consulat général de France pourra vous délivrer une attestation d’authenticité au bout de trois semaines.