ESTA pour citoyens Français
Tourisme | Business | Transit

ESTA refusé, il vous faudra demander un visa pour entrer aux États Unis

Que faire si votre ESTA est refusé ?

Tout d’abord, pas de panique, le formulaire ESTA est très rarement refusé par les autorités américaines, tant que vous connaissez les formalités à remplir. Nous estimons que le taux de refus est d’environ 0.1%, ce qui représente environ 1 demande sur 1000 refusée. Dans la plupart des cas, après un refus d’ESTA, demander un VISA auprès de l’ambassade des États-Unis (le plus souvent le VISA B2) constitue votre unique recours pour sauver votre voyage. Vous pouvez vérifier le statut de votre demande ESTA directement en ligne.

Tout d’abord, il y a deux types de refus :
1) Avant de partir, vous recevez une autorisation sur laquelle figure la mention « Voyage non autorisé »
2) Vous avez une autorisation sur laquelle figure la mention « Autorisation accordée », mais l’entrée sur le territoire vous est refusée

Vérifier le statut de votre ESTA en deux minutes.

Cas Numéro 1 : refus de l’ESTA après une demande via le formulaire officiel

Lorsque votre autorisation est refusée

Exemple de message sur l'autorisation ESTA

Pour le premier cas, les causes peuvent être multiples. Premièrement, si vous avez déjà soumis une demande identique, une nouvelle demande sera systématiquement refusée. Il peut également s’agir d’une erreur concernant les données soumises, par exemple si votre numéro de passeport est incorrect ou bien si votre nom est mal écrit.

Ainsi, il est très important de bien vérifier les données avant de valider le formulaire. De plus, peu de gens le savent, mais une demande ESTA vous sera systématiquement refusée si un VISA pour les USA vous a déjà été refusé (peu importe le type du VISA). Donc, si vous demandez un VISA à l’ambassade et qu’il est refusé, vous ne pourrez plus vous rendre aux USA avec une autorisation ESTA. Il faudra faire une nouvelle demande de VISA.

Cas Numéro 2 : quel recours en cas d’invalidation de l’ESTA à l’entrée à l’immigration

Le deuxième cas est plus rare, mais n’est pas impossible. Vous avez votre autorisation ESTA en poche, et arrivé au poste d’immigration aux USA, l’agent vous demande de le suivre. Après un interrogatoire un peu plus poussé dans les bureaux d’immigration, il peut arriver que l’on vous annonce que vous devez rentrer chez vous après avoir pris vos empreintes et fouillé vos valises, papiers, etc..

À noter qu’en attendant le prochain vol retour disponible, vous devrez patienter dans les bureaux d’immigration. Cela peut être une expérience traumatisante. En effet, certaines personnes ont attendu leur vol plus de 30 heures dans les locaux qui ne sont en général pas franchement accueillants. Vous n’êtes pas au courant de l’horaire de votre vol, ce qui doit être franchement très frustrant.

De plus, vous n’aurez droit qu’à un coup de fil ; attention à appeler la bonne personne, car les téléphones portables sont interdits dans les locaux. Certaines personnes nous ont même raconté avoir dormi sur des bancs en guise de lit dans une cellule fermée à clé. Là encore, les causes sont multiples.

Les raisons principales d’un refus de votre demande d’ESTA

Le plus souvent, les personnes renvoyées dans leur pays d’origine sont soupçonnées de venir travailler aux USA sans VISA (pour rappel, vous ne pouvez pas travailler avec une autorisation ESTA). Cela peut également se produire si, au cours d’un précédent voyage, vous avez dépassé la durée maximum de l’ESTA (90 jours) ou de votre VISA ; c’est ce qu’on appelle « overstay ».

Ce cas est plus grave, car sévèrement puni par les USA ; en effet, selon la durée de dépassement, vous risquez une interdiction de territoire allant de 6 mois à plusieurs années. Gardez à l’esprit que l’ESTA ne vous autorise pas à entrer sur le territoire Américain. Ce n’est pas un VISA, au contraire c’est une exemption de VISA. Seul l’agent d’immigration lors de votre sortie de l’avion décide ou non de vous laisse rentrer.

Si votre autorisation de voyage vous a été refusée, vous devrez demander un visa

Dans le cas où vous recevez une autorisation sur laquelle figure la mention « Voyage non autorisé », il faudra vérifier que toutes les informations indiquées sont correctes. Si c’est le cas, alors vous serez dans l’obligation de demander un VISA auprès de l’ambassade américaine. De plus, il vous sera impossible de connaitre la ou les raisons du refus.

Dans le cas où l’entrée vous est refusée sur le territoire américain, inutile de soumettre une nouvelle demande ESTA, elle sera refusée. Vous devez ici aussi présenter une demande de VISA à l’ambassade des USA.

Demandez un visa B2 pour entrer aux États Unis

Il existe le VISA B2, qui est un VISA touriste longue durée et qui vous permet de vous rendre aux États-Unis pour une durée de 6 mois maximum. Cependant, il est assez compliqué de l’obtenir étant donné que vous devez prouver à l’agent consulaire que vous n’allez pas immigrer illégalement aux USA. Pour cela, il faudra fournir des preuves d’attache à votre pays d’origine (contrat de travail, titre de propriété, etc.).